PostgreSQL La base de donnees la plus sophistiquee au monde.

Témoignage de David PEYRIERES, Ingénieur DBA, Météo France

Êtes-vous d'accord pour que vos nom, prénom, courriel, organisation et fonction dans celle-ci soit connus du public ?

Oui!

Travaillez-vous pour une organisation à but lucratif, associatif ou gouvernemental ?

Service public, Météo-France.

Quelle est la taille de votre organisation en nombre de collaborateurs ?

3000 personnes réparties sur tout le territoire français (métropole et outre-mer).

À quoi sert(vent) la(les) base(s) de données utilisée(s) dans votre organisation ?

La plupart des applications centrales de Météo-France s'appuient sur des SGBDR pour :

  • héberger des données scientifiques (mesures de données, données de prévisions numériques, images satellites ou images radars,…). La disponibilité et la consistance des données y sont critiques notamment pour la sécurité civile
  • héberger des données de serveur web, d'applications diverses ou pour les besoins liés à la gestion commerciale et aux ressources humaines.

Toutes ces données sont stockées dans des bases de données relationnelles. Leur rôle dans le système d'informations est donc prépondérant.

Les bases de données gérées sont-elles critiques pour votre organisation ?

OUI. La plupart sont très critiques car elles jouent un rôle majeur dans le système de production qui sert à remplir les missions de sécurité civile (cartes de vigilance, prévisions aéronautiques, prévisions marines, etc) confiées par l'Etat à Météo France. Elles sont d'ailleurs pour la plupart redondées (alimentation en parallèle ou réplication niveau SGBDR).

Quel est le nombre de bases de données qui fonctionnent sous PostgreSQL par rapport au nombre total de bases de données (tous SGBD confondus) de votre organisation ?

En dehors de bases de données utilisées par les RH, nos bases de données opérationnelles, ou non, fonctionnent à 95% sous PostgreSQL (MySQL historique pour les derniers %). Une exigence interne a été validée en 2016 pour imposer PostgreSQL comme SGBD pour tout nouveau projet de l'Etablissement.

Quelle est la taille minimum/max/moyenne des bases gérées ?

La base la plus volumineuse (répliquée sur un standby) pèse environ 30 Tera-octets mais son volume transactionnel quotidien est en proportion relativement faible : de l'ordre de 100Go/jour. La base qui héberge les données de prévision numérique, dont la plupart sont générées par notre super-calculateur, héberge quant à elle et à ce jour une volumétrie de 16To avec un volume quotidien de 3To (base tampon avec une rétention de quelques jours). Les volumes de cette dernière ont tendance à croître régulièrement en fonction de l'évolution des modèles de prévision dont la résolution temporelle et géographique ne font qu'augmenter.

PostgreSQL est-il utilisé dans un contexte transactionnel ou datamining/datawarehouse ?

Les deux.

Quelle est la version utilisée ?

De 9.5 pour la plus ancienne à 11 pour les plus récentes.

Quel est le type du serveur sur lequel est installé PostgreSQL ?

La plupart des bases sont sur des serveurs linux CentOS (6/7).

Quelle est la part des logiciels libres dans votre organisation ? Au niveau des serveurs ? Et au niveau des postes clients ?

La part est de plus en plus importante pour des raisons d'économie.

Quel est le “nombre de serveurs en technologies libres (globalement)” ? et le nombre de serveurs au total, dans votre organisation ?

Le nombre total de serveurs dans l'organisation est de l'ordre du millier. La majeure partie sous Linux.

Depuis combien de temps PostgreSQL est-il utilisé dans l'organisation et/ou depuis quelle version ?

Des tests ont débuté en 2003/2004 avec la version 7. En production: depuis 2005 avec la version 8.0.

PostgreSQL est-il venu en remplacement d'une technologie propriétaire (ou plusieurs), si oui, laquelle (lesquelles) ?

Certaines applications ont démarré sur PostgreSQL, pour d'autres il s'agit d'une migration depuis Oracle et MySQL.

Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL: pourquoi ?

L'absence de coût de licence est l'argument majeur. D'autres arguments comme la robustesse, la facilité d'installation, l'écosystème, la réactivité de la communauté, ont plaidé pour PostgreSQL.

Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL, avez vous testé d'autres SGBD Libres ? Si oui, lesquels ?

Non pas vraiment.

Si vous avez testé d'autres SGBD/R libres: Pourquoi avoir choisi PostgreSQL au final ?

Voir point précédent.

À présent, donnez des notes de 1 à 5 et commentez 1 = mauvais, 2 = passable, 3 = moyen, 4 = bon, 5 = très bon

Quel est votre ressenti sur PostgreSQL en termes de fiabilité ?

5

…de robustesse ?

5

…d'administration ?

4

…de facilité d'utilisation ?

5

…de performances ?

5

…de « scalabilité » ?

4 (Cf réplication en hot_standby et réplication logique)

Le support de la communauté PostgreSQL vous paraît-il efficace ?

Oui, très réactif et efficace.

Mis à jour Le 23/01/2020

 
temoignages/meteo_france.txt · Dernière modification: 2020/01/23 11:42 de David